Comment fonctionne un poêle à granulés ?


Poêle à granulés

Le poêle à bois a de plus en plus d’adeptes. Cette solution de chauffage écologique et économique a en effet tout pour plaire. Les poêles à pellets ont également le vent en poupe ; leur rendement est supérieur et leur utilisation, plus confortable. Comment fonctionnent-ils ?

Le combustible

Les granulés sont fabriqués à partir de sciure de bois. On les appelle aussi « pellets ». Leur taux d’humidité est très bas, ce qui en fait un excellent combustible. On les trouve le plus souvent par sac de 15 kilos. La plupart des poêles permettent de charger au moins un sac dans une réserve, laquelle est reliée à la chambre de combustion par un système de vis sans fin. Une résistance électrique permet d’allumer un feu. Celui-ci est alimenté en oxygène par un ventilateur.

La diffusion de la chaleur

En brûlant, les pellets produisent de la chaleur, laquelle est diffusée naturellement par convection. Avec un ventilateur, la chaleur est mieux diffusée et mieux répartie dans l’ensemble de la pièce. Il existe aussi des modèles de poêles à granulés pour chauffer tout le logement. Ces appareils dits canalisables comptent plusieurs gaines qui vont desservir différentes pièces de la maison. Les poêles hydrauliques sont quant à eux branchés sur le réseau de canalisation de la maison. Il pourra alors chauffer les radiateurs, le sol chauffant, un ballon d’eau chaude…

Les systèmes de programmation

Désormais, les poêles à granulés peuvent être programmés. Ainsi, l’on règle la température que l’on souhaite atteindre en dictant la vitesse d’acheminement des pellets dans la chambre de combustion. Mais il est aussi possible de profiter de programmes « nuit » ou « absence ».

L’entretien

Les poêles à granulés sont munis d’un tiroir à cendres qu’il s’agit de vider régulièrement. La paroi vitrée demande aussi à être nettoyée pour rester transparente. Les fumées sont quant à elles évacuées par un conduit de cheminée, lequel sort par le toit ou en façade, grâce à un système d’évacuation dit « à ventouse ».